Domaines de chasse

DHD-LAÏKA Bécasse Irlande

 

Dans le triangle Enniscronne, Ballina, Tubbercurry au nord-ouest de l'Irlande.

L'influence du Gulf Stream rend les régions de l'ouest irlandais particulièrement accueillantes pour les migrateurs d'octobre à fin janvier.

De vallées en collines, de parcelles feuillues en bosquets de sapins, de «bogs» (zones tourbeuses avec des marécages sillonnés de petites rivières) en prairies inondées, nos territoires présentent un biotope très favorable pour la chasse de la bécasse et de la bécassine.

La chasse de la bécasse se pratique devant soi dans le «bush» (zones buissonneuses) ou dans les jeunes plantations de conifères.

C'est une chasse sportive nécessitant une bonne condition physique.

Le chenil, composé principalement de springers, est suffisamment fourni pour chasser toute la saison avec des chiens en pleine forme. Ces chiens sont parfaitement adaptés au biotope irlandais.

Un léger aboiement à  l'envol averti le chasseur que la belle mordorée est sur l'aile mais attention, le tir reste difficile.

La bécasse des bois porte ici parfaitement son nom et se joue habilement des arbres et des buissons lors de sa fuite.

Il faudra toujours assurer un coup de fusil rapide et précis pour arrêter son vol furtif entre les rhododendrons ou les quelques sapins enchevêtrés.

Chaque tir est différent et nombreux sont ceux qui donnent matière à une histoire venant enrichir la longue liste des ruses de nos «sorcières» de l'Ile Verte. 

La chasse de la bécassine se pratique à la botte en parcourant les «bogs». Il est toujours possible d'en tirer quelques unes entre deux parcelles à bécasses mais cette chasse peut aussi s'envisager de façon spécifique.

Des passées de canards sont occasionnellement possibles en fonction des conditions météorologiques.

Comptez environ 6 h de chasse par jour à partir de 9h30-10h00 et jusqu'à la tombée de la nuit.

 

Types de Chasse

Chasse devant soi, Petite chasse

 

Gibiers présents sur le domaine

Bécasse, Bécassine